Réflexion sur le Whopper du confinement : « Inform me, entertain me or go f*** yourself. »

En ces temps de crise il y a les marques qui communiquent – de façon plus ou moins habile – et celles qui s'abstiennent par prudence ou par devoir de réserve. Burger King fait partie de celles qui osent – et avec brio SVP ! – en dévoilant le « Whopper du confinement » en partenariat avec Harry's, Heinz, Charal et Lesieur. Objectif : patienter en attendant le retour « de l'original »… doublement malin ! Et si la pub cartonne… le vrai coup de génie pourrait être ailleurs.


Lire l’original de l’article Réflexion sur le Whopper du confinement : « Inform me, entertain me or go f*** yourself. ».

En ces temps de crise il y a les marques qui communiquent – de façon plus ou moins habile – et celles qui s'abstiennent par prudence ou par devoir de réserve. Burger King fait partie de celles qui osent – et avec brio SVP ! – en dévoilant le « Whopper du confinement » en partenariat avec Harry's, Heinz, Charal et Lesieur. Objectif : patienter en attendant le retour « de l'original »… doublement malin ! Et si la pub cartonne… le vrai coup de génie pourrait être ailleurs.